Accompagnements individuels

Ma pratique ne s'inspire pas d'une méthode d'entretien mais est plutôt le reflet d'une démarche centrée sur la présence à autrui. Cette démarche émerge de réflexions et expérimentations sur l'influence de notre rapport à soi et à autrui en situation d'accompagnement.

Elle s'apparente aux entretiens dits "non directifs" de Carl Rogers ou François Roustang.

« si nous pouvons ajouter à l’expérience viscérale et sensorielle qui caractérise le règne animal tout entier le don d’une prise de conscience libre et non déformée dont seul l’être humain semble complètement capable, nous avons alors un organisme, qui est aussi conscient des exigences de la civilisation qu’il l’est de ses besoins physiologiques de nourriture ou de satisfaction sexuelle - qui est tout aussi conscient de son besoin de relations d’amitié que de son désir d’agrandissement personnel - qui est tout aussi conscient de sa tendresse délicate et sensible pour les autres que de ses hostilités à l’égard d’autrui. Quand cette capacité unique de conscience que possède l’homme fonctionne ainsi librement et complètement, nous voyons que nous avons devant nous non pas un animal que nous devions craindre, non pas une bête que nous devions contrôler, mais un organisme capable d’atteindre, grâce aux remarquables capacités d’intégration de son système nerveux central, à un comportement équilibré, réaliste, valorisant pour lui-même et pour autrui, comportement qui est la résultante de tous ces éléments de conscience. En d’autres termes, quand l’homme est moins que totalement homme, quand il refuse de prendre conscience de divers aspects de son expérience, alors en effet nous n’avons que trop de raison de le craindre et de craindre son comportement, comme le montre la situation internationale. Mais quand il est pleinement homme, quand il est son organisme total, quand la conscience de son expérience, cet attribut spécifiquement humain, fonctionne à plein, alors on peut lui faire confiance, alors son comportement est constructif. Il ne sera pas toujours conventionnel. Il sera individualisé. Mais il sera aussi socialisé. » (Carl Rogers, 1961, "Le développement de la personne")


 

©2020 par Capucine Brémond. Créé avec Wix.com